30 ans

30 ANS

OH MY GOOOOD j’ai 30 ans !!!

J’avais envie de retracer des évènements subvenus en 1987, pour dire a quel point cette année en plus de m’avoir vu naître avait pu être cool. Et puis entre le suicide de Dalida, la mort d’Andy Warhol et une vague de froid qui a tué plusieurs centaines de personnes… j’ai quelque peu changé d’avis.

30 ans

Je suis tellement contente d’avoir soufflé une année de plus ce week-end. Ce qui dans la conjoncture actuelle attentats a répétition + un certain homme dans le « rôle » d’un président du monde libre + les tensions dans les rues… ce n’était pas gagner d’avance. Plus sérieusement, j’ai eu l’impression un matin du mois de décembre, de me réveiller et de comprendre l’ampleur de la situation.
Être une femme, noire, mère dans une famille mixte et recomposée, a son compte et financièrement indépendante.
À ce moment-la, j’ai senti comme une vague de fierté dans le corps. Mais par-dessus tout je me suis sentie prête à embrasser à deux bras ces 30 ans.
 30 ans pola
Ok, je respire profondément et je me rends compte que je ne demandais pas mieux à la vie. Que cette dernière décennie avait été à la fois éprouvante et bienveillante. Qu’au bout du compte, je me trouvais exactement où je devais être, entourée de bonnes âmes qui m’acceptent comme je suis et surtout pour ce que je suis.
Je suis tellement impatiente d’embrasser cette nouvelle année de vie. Quoi qu’il en soit depuis ces 30 bougies, je ne suis qu’amour (du genre qui dégouline) envers la vie et mes proches. Et surtout, j’avais envie de partager des bonnes ondes, ou appelez cela comme vous voulez.
New York 30 ans
30 ans, cela se fête et il faut dire que j’ai été gâté, mais j’ai vraiment envie de rendre cette année mémorable.
Et cela tiendra en 3 points clés :
1/Il y aura un voyage de deux semaines à New-York (c’est le moment de me filer vos bonnes adresses). Un joli cadeau offert par mon chéri, ma famille et les copains. Vous assurez les gars!!!
2/ L’ouverture d’un studio un peu particulier. Non mais sérieux se lancer dans l’entrepreneuriat c’est flippant. Un jour, tu es au fond du gouffre et le lendemain on se dit que c’est la meilleure décision que l’on ait prise. Un vrai ascenseur émotionnel.
3/Un projet photo, une vraie bouffée d’air pour faire le plein de créativité.
Voilà, voilà!!! On se retrouve dès demain pour une nouvelle recette gourmande.
XoXo
Marlène

Laisser un commentaire