commencer la photographie

COMMENCER LA PHOTOGRAPHIE

Cela fait un bout de temps que j’avais envie de vous parler de photographie. Passion qui prend de plus en plus de place dans ma vie d’autant plus, qu’elle fait maintenant partie intégrante de mon boulot et de mon quotidien. Quand je vois d’où je suis partie, j’aime penser que toute personne souhaitant se mettre à la photographie avec un minimum de sérieux et de motivation est capable de faire de jolis clichés. Voici donc une nouvelle série d’articles bimensuelle autour de la photographie, aussi bien d’un point de vue créatif, technique ou historique.

commencer la photographie

1- Pourquoi ?

Je crois que la première fois que j’ai vu un polaroid, j’ai été fasciné par le mode d’impression. À l’époque, il fallait remuer le pola pour faire apparaître la photo. J’assimilais la photo au plaisir ou du moins aux moments joyeux. Et même si cela ne m’a pas touché de manière flagrante avant ces deux dernières années, j’ai toujours été amoureuse des belles images et admirative de ceux qui étaient capables de les faire.

La photographie comme beaucoup de passion, demande du temps, de la patience et beaucoup de pratique. Demandez-vous pourquoi vous voulez vous y mettre et définissez un rythme ou une plage de temps consacré a cela. Quitte à l’inscrire dans votre agenda. Qu’il s’agisse d’une demi-heure ou d’une demi-journée par semaine tout est bon à prendre. Ayez simplement une idée en tête de ce que cela va vous coûter en temps.
commencer la photographie

2 – S’inspirer

Les belles images, on en voit tous les jours, sur les réseaux sociaux, sur les murs des métros et parfois vous en imaginez certaines. Alors vous sortez vos téléphones, et vous immortalisez l’instant. La photo se perd dans votre bibliothèque numérique ou mentale jusqu’à ce que votre mémoire vive soit surchargée et que vous l’effaciez pour gagner un peu de place.
Mon déclic photo, je l’ai eu avec Henri Cartier Bresson et ses photos en noir et blanc, ses cadrages parfaits et son regard sur la société. Pour moi, la photographie qui m’intéressait était le photoreportage. Et je me sentais incapable de prendre des clichés dignes de ce nom. Et puis avec l’arrivée des blogs en tout genre ; la course aux belles images a pris le pas sur l’histoire des instants figés. Je passais des heures à surfer sur les internets. Je suis alors tombé sur des photographies de vie comme on peut voir, chez Lyloutte, Celine Marks ou encore d’Anneeeck qui me procuraient des émotions particulières et qui m’apaisaient. Et là, le déclic. J’avais enfin trouvé, ce que je voulais exactement faire. Donner l’envie d’aller découvrir un lieu, de tester une recette, de sublimer le quotidien, et d’inspirer sans prétention aucune. C’est tout cela que j’avais envie de faire. Photographier des choses ordinaires et communes, essayer de les sublimer avec des fleurs et des couleurs.

Demandez-vous, quel a été votre déclic? Si vous savez pourquoi vous avez commencé, vous ne risquez pas d’abandonner. Identifiez quels types de photos vous voulez faire, ce qui vous plaît, ce qui vous touche. Cela vous permettra de savoir de quelle façon vous y prendre.
Sélectionnez 10 images et notez ce qui vous plaît et/ou déplaît, ce que vous ressentez en les regardant. Le cadrage, la mise en scène, la lumière, les couleurs…
commencer la photographie

3 – Quel matériel

La question du matériel est un vrai casse-tête pour qui veut s’équiper. Il y a tellement d’offres, de marques et de fonctionnalités que l’on ne sait pas par où commencer. Nous reviendrons sur le matériel de base dans un article dédié. Mais si vous débutez les mains vides, sachez que votre smartphone deviendra votre meilleur ami. Si vous avez déjà un appareil, c’est cool ! Vous allez pouvoir vous amuser avec.


Avant d’acheter du matériel, travaillez avec ce que vous avez sous la main. Pendant une dizaine de jours, prenez le plus de photo possible. Vous vous apercevrez qu’il y a un ou deux thèmes qui reviennent fréquemment. À partir de là, il sera plus facile de déterminer quel type d’appareil, de focales et de lumières vous avez besoin ?

commencer la photographie

4 – S’engager

Pour évoluer en photographie, je pense que l’on a besoin d’un projet qui deviendra une raison parfaite pour s’exercer. Une fois celui-ci trouvé, partager ses photos et demander l’avis d’un certain public va vous aider à progresser. Je suis entourée de professionnels de l’image, je n’hésite pas à leur demander leur avis. Cela permet de prendre du recul, d’identifier ses erreurs et de progresser rapidement grâce à des conseils avisés.


Allez fouiner un peu sur les internet à la recherche de communautés photographiques où vous serez les bienvenues. Intégrez une communauté sur une plateforme dédiée à l’image tel que, Pinteret, Instagram ou encore Flickr et partagez votre travail.

C’est sans doute le plus grand pas à faire dans cet article, mais je vous assure qu’en gardant votre travail secret vous n’évoluera pas.
C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que ce nouveau thème vous plaît.
Téléchargez le guide PDF qui vous permettra de travailler ce que nous avons vu dans ce post. Le prochain article photo portera sur le matériel de base pour bien débuter.
N’hésitez pas à partager vos avis, à poser vos questions et à venir compléter l’article.
Bonne journée, 
Marlène

Comments: 4

  1. Superbe article j’attends les autres sur ce thème ! Perso j’ai aussi toujours été émue par les belles images, j’ai commencé la photo avec les fameux appareils jetables, et j’ai continué doucement en même temps qu’évoluait la photo numérique et mes moyens. Je suis plus axée paysages et nature, alors j’ai un peu de mal à en faire régulièrement… J’ai lu avec attention la partie Engagement ahah ! Faut s’y mettre !

    • Marlène says:

      Avant tout merci pour ton commentaire. Ça fait toujours plaisir!!!
      Lorsque l’on habite en ville, on a du mal a se dire que l’on peut photographier la nature et le paysage. Mais en réalité on retrouve tous les thèmes autour de soi. Il faut former ton oeil a reconnaitre ces cadres. Et oui l’engagement, le partage c’est très important. Cela te permet d’avoir un feed-back!
      Pleins de bisous et tu n’as plus qu’a t’y mettre.

  2. Merci pour cet article !
    Je me suis justement intéressée à la photo depuis l’adolescence et mon premier mini compact. Et puis, j’ai amélioré (par le temps et la pratique comme tu le dis si bien!), la technique, l’histoire qu’on raconte. Et puis c’était un peu nul de garder mes trésors (et mes essais) pour moi, alors j’ai ouvert un blog, pour partager mes photos, et ça c’est chouette!
    Maintenant faut que j’arrive à garder un rythme de pratique, parce que sinon, je reperds du temps et je ne suis plus contente de ce que je fais !

    • Marlène says:

      Justement c’est pour cela qu’il faut se mettre noir sur blanc, une plage de temps consacré à la photo. Même si ce n’est qu’une demi-heure par semaine. Pour ne pas perdre ses acquis et continuer de progresser. Tu shoote avec quoi maintenant?

Laisser un commentaire