LA REVUE CINÉ #1

Je dois dire que je suis complément fana de ciné, se retrouver entre amis, famille, en amoureux ou même seul devant un film c’est toujours cool, j’adore cela. D’ailleurs preuve a l’appuie j’ai du voir près de 380 films différents l’année passée. c’est dire ma passion pour le 7ème art. Entre navet et chef d’oeuvre, j’arrive toujours a apprécier un film. Que ce soit pour l’histoire, le décor, les acteurs et leurs personnage, le script. Il y a toujours quelque chose qui m’interpelle. Alors pour finir le mois de juillet en beauté, je vous partage avec vous les 3 films du mois que j’ai adoré.

BIG BAD WOLVES

C’est la grande surprise du mois, ce film israélien est à la fois noir, doux et drôle. Des scènes ou des répliques décalés permettent de naviguer entre les eaux troubles du destin de Dror le personnage principal. Une superbe mise en scène , un jeu d’acteur impressionnant et une Bande-son parfaite. Une vrai réussite.

LA SCENE : la préparation du gâteau qui ferait presque pâlir Bree Wan de Kamp.

DRAGON 2

Des viking a dos de dragons, des retrouvailles, de l’amour et un sens de l’amitié sans faille, c’est ce que nous offre ce film. Dragon 2 est virevoltant. On sourit , on s’amuse, on flirt. On se retrouve  en pleine aventure épique au coté d’Harold qui prône des valeurs moral universelle.
LA SCENE : La course de dragons qui rappel étrangement celle d’un tournoi de quidditch à Poudlard.

LA PLANETE DES SINGES 2 : L’affrontement.


Sortie hier, j’ai pas hésité une seconde pour aller voir le second volet de La planète des singes : l’affrontement. J’avais hâte de retrouver César,( chef des singe).
Les paysages sont magnifiques, la nature reposante et l’instinct animal émouvant. On est envahi par une beauté visuelle tout a long du film. J’ai été soufflé par le coté tacticien et ingénieux donné aux singes.

Petit bémol : Un singe qui parle,mitraille et monte a cheval… bon après remis dans le contexte que l’on finira sur la planète des singes… cela se tient.
LA SCENE : une introduction minimale, simple et efficace. Des gestes, des mouvements nécessaires. Une immersion dans le monde animal tout en emerveillement.
Et sinon vous, qu’avez-vous vu, aimé, détesté ce mois-ci au cinéma?

Laisser un commentaire